Zenfolio | Michel Forest | #1 La lumière et la photo

 


 

La première chose qu'il faut bien comprendre en photographie, c'est la lumière

 

Mes premiers pas comme photographe ont été les mêmes qu'à peu près tout le monde. Je photographiais pour le plaisir de prendre des photos, pour ramener des souvenirs, pour immortaliser des petits moments de la vie. Mais lorsque j'ai voulu mieux comprendre ce qui se passait dans mon boitier de caméra entre le moment où je pesais sur le piton et celui où s'affichait la photo derrière le boitier et aussi pourquoi je n'avais pas toujours les résultats que j'aurais aimé, j'ai réalisé qu'il y avait tout un monde à découvrir.

Je me suis donc mis à lire sur la photo et, lorsque j'ai lu cette phrase pour la première fois "Photographier, c'est peindre avec la lumière", ma conception de la photo a complètement changé. Je continue certes de faire comme avant, mais en cherchant le plus possible à faire de ces photos des tableaux qui communiquent l'émerveillement que j'éprouve au moment où je "pèse sur le piton" de ma caméra, des tableaux qui expriment les émotions ressenties. Un peintre crée ses tableaux avec de la peinture, un photographe le fait avec la lumière.

Cette manière de voir la photographie m'a donc obligé à m'arrêter, à me questionner sur l'acte photographique et à mieux comprendre la lumière. Au travers de mes lectures j'ai compris, qu'avant de déclencher pour prendre une photo, je devais me poser trois questions:

  1. D'où vient la lumière ?
  2. Quelle est la qualité de la lumière ? 
  3. La lumière est-elle abondante ? 

 

Tout d'abord, se poser la question "D'où vient la lumière ?" nous oblige à une première chose, former notre regard à analyser les différents types d'éclairages et percevoir les effets de la lumière sur les objets observés. C'est simple, pour mieux comprendre ce que je veux dire, avant de prendre votre prochaine photo, déplacez-vous autour du sujet en observant bien l'effet de la lumière sur celui-ci. Vous remarquerez facilement que, selon l'emplacement de la source lumineuse, les ombres et les portions éclairées diffèrent grandement. Ainsi, le simple fait de vous placer entre la source de lumière et le sujet photographié (avec le soleil dans le dos par exemple) ou encore de placer le sujet entre nous et la source de lumière (avec le soleil derrière le sujet par exemple) vous donnera une photo totalement différente.

Donc, tout dépendant de l'effet désiré, la première action avant de peser sur le piton est de savoir reconnaître le meilleur endroit où se placer pour prendre notre photo en fonction de la lumière présente. Vous réaliserez alors qu'il n'est pas toujours évident d'être au meilleur endroit, surtout lorsqu'on est en voyage en déplacement mais, le fait de mieux comprendre l'effet de la lumière en fonction de sa provenance peut vous aider à tirer le maximum de la situation dans laquelle vous vous retrouvez.

Toujours en cherchant d'où vient la lumière, vous réaliserez très vite que la hauteur de sa source a un effet majeur sur l'éclairage des sujets à photographier. Tout le monde le sait, le soleil se sort de l'horizon à l'est le matin et en se couche à l'horizon à l'ouest le soir en passant directement au-dessus de nos têtes à midi. C'est bien connu, mais avez-vous déjà porté attention à l'effet de ce périple sur la manière d'éclairer les objets ? 

Ceci m'amène à la deuxième question "Quelle est la qualité de la lumière ?"

Dans tous les livres de photos on parle du "golden hour (l'heure dorée)", cette période d'environ une heure après le lever du soleil et une heure avant son coucher où la lumière est sublime. La lumière y est plus douce, moins intense, les ombres sont plus longues et moins dures. Avez-vous remarqué que la couleur du matin ou de fin de journée est différente de celle de midi ? Que les couleurs sont plus chaudes ?

Shangai

photo prise à Shangaï environ 1 heure avant le coucher du soleil avec ce dernier dans mon dos

 

Les heures du "golden hour" sont des heures magiques que nous n'exploitons malheureusement pas assez souvent parce que, si vous êtes un peu comme moi et que vous aimez bien la chaleur du lit le matin, ce n'est pas toujours facile de se lever avant le soleil pour être sur place et profiter de l'heure qui suit son lever ou encore de se botter le derrière pour sortir après souper et revenir à la noirceur. Mais je me dis tout le temps que je devrais le faire.

Un autre facteur important qui détermine la qualité de la lumière est le temps qu'il fait. Observez bien la différence de la lumière par un magnifique ciel bleu sans nuage, une journée partiellement ennuagée ou complètement grise.

Si de bien comprendre l'effet de la provenance de la lumière et de sa qualité sur le résultat final de votre photo est important, la question de la quantité de lumière est cruciale car c'est la réponse à cette question qui déterminera les choix relatifs à l'exposition de votre photo.

Je considère donc ici que vous travaillez avec un appareil dont vous avez le contrôle de la vitesse d'obturation, de l'ouverture du diaphragme, de la sensibilité ISO et de nombreux autres paramètres.

 

Suite capsule #2: Vitesse d'obturation