Zenfolio | Michel Forest | 33. Bye, Bye Californie

Bon, enfin. Après presqu'une semaine avec un Internet préhistorique, je peux mettre en ligne les derniers jours du voyage.

 

Mercredi 29 juin: Hier, ce fut une journée de roulotte avec un climatiseur qui, malgré sa bonne volonté et le cœur à l'ouvrage, peinait à rafraîchir les 42°C. Louise a travaillé toute la journée pour réviser le chapitre de Microbiologie qu'elle a reçu et moi j'ai Googlé plein de sites et fouiller mes cartes et guides pour planifier la suite de notre périple.

 

 

Aujourd'hui, c'est notre dernière journée en Californie. Nous quittons Bakersfield vers Needles, la dernière ville avant d'entrer en Arizona. Encore une fois, pourquoi Needles, qu'y a-t-il d'intéressant ? Rien . . . absolument rien. C'est juste une étape après une journée de quelques 450km de route.

Bakersfield est situé dans une région où les terres cultivées font la guerre au désert avec les milliers de litres d'eau qu'on y déverse. Autour de nous, où bien ce sont de vastes collines couvertes d'une herbe jaune qui pousse sur une terre rocheuse . . .

 

. . . ou ce sont de grandes terres cultivées . . .

 

. . . ou en préparation de l'être.

 

Et, il n'y a pas que l'eau que les Californiens utilisent à profusion . . .

 

 

Et là les amis, nous entrons dans le désert de Mojave et qui dit désert, dit quoi ?

 

. . .et oui, 47°C. C'est tellement chaud que quand je sortais du camion pour prendre mes photos, j'avais l'impression qu'un immense séchoir à cheveu me soufflait dans la face. Mais quels beaux paysages et en plus, sur la mythique route 66.

 

 

 

La route 66 est une route dite «historique», sur laquelle le temps a laissé des traces et qui, comme beaucoup de choses qui ont de l'âge aujourd'hui, a pratiquement été abandonnée et laissée à elle-même. Il n'y a que des nostalgiques d'un certain "bon vieux temps" qui l'emprunte encore. L'autoroute 40 est tellement plus pratique et plus rapide.

 

Le désert de Mojave est entouré de montagnes et la route 66 est où ?  . . . droit devant !

 

 

 

Nous y croisons même un champ de lave originant d'un cratère volcanique, le cratère Amboy datant de . . . fuck que j'hais ça quand j'ai pas Internet pour faire quelques recherches.

 

Il est 19h30, nous sommes campés au "Desert View RV Park", il y fait encore 44°C à l'extérieur avec une température ressentie à 49°C. Nous sommes en enfer . . . il fait chaud. Le climatiseur ne peut même pas rafraîchir l'air de la roulotte. Je vais fermer mon ordi car je viens de lui toucher et il est tellement brûlant que je ne peux laisser ma main dessus . . . j'ai mis un petit ventilateur devant. On ferme tout . . . on ne bouge plus rien . . . et on sue. Bye !