Zenfolio | Michel Forest | #8 La sensibilité ISO

La sensibilité ISO

La sensibilité ISO correspond à la sensibilité des capteurs de votre appareil photo à la lumière. Si l'on comprend qu'il faut de la lumière pour créer une image, on comprendra également que les capteurs doivent être sensibles à la lumière. Avant l'arrivée du numérique, les photographes utilisaient des films ayant chacun leur sensibilité propre. Il fallait donc changer de film selon les conditions d'éclairage. Aujourd'hui, avec l'avènement de l'électronique, il est possible de changer la sensibilité des capteurs par une simple manipulation sur notre appareil photo.

La sensibilité des capteurs se définit selon une norme appelée ISO et elle est fondée sur une progression arithmétique, 50, 100, 200, 400, 800, 1600 etc... Comme pour l'ouverture du diaphragme et la vitesse d'obturation, passer de 100 ISO à 200 ISO double la sensibilité des capteurs et par le fait même la quantité de lumière. Nous pouvons donc dire que nous augmentons de 1 STOP. Plus la valeur ISO est élevée, plus la sensibilité des capteurs est grande.

Nous disposons ainsi d'un troisième paramètre important pour bien gérer l'exposition. Par exemple, vous avez décidé de travailler en priorité à l'ouverture afin de contrôler votre profondeur de champ. Malheureusement, les conditions d'éclairage sont telles que l'appareil choisi une vitesse d'obturation trop lente pour la scène à photographier. Les risques d'obtenir une photo floue sont élevés. Vous pouvez alors choisir de garder votre choix d'ouverture en modifiant la sensibilité ISO. Ainsi, supposons que vous photographiez à f/2,8 et que la vitesse d'obturation choisi soit 1/30s. La sensibilité ISO de votre appareil est ajustée à 200 ISO. Si vous augmentez la sensibilité à 400 ISO, votre appareil indiquera alors 1/60s et si vous augmentez à 800 ISO il indiquera 1/125s, ce qui vous donne une vitesse d'obturation suffisamment rapide pour réduire les risques de flou.

Lors de vos sorties photos, il est préférable d'apprendre à bien lire les conditions d'éclairage et d'ajuster d'abord la sensibilité ISO en premier en fonction des photos à prendre. Un éclairage faible exigera des valeurs ISO élevée (400, 800, 1600 voire plus encore) alors qu'un fort éclairage permet des valeurs ISO plus faibles (50, 100, 200). N'oubliez pas que la plupart des appareils permettent des valeurs intermédiaires équivalentes à 1/3 ou 1/2 STOP.