Zenfolio | Michel Forest | 26. Los Angeles

Mardi 21 juin: Le camping n'étant qu'à quelques 40 km de Los Angeles soit à peu près St-Jérôme – Montréal, on se dit que ce n'est pas si loin. Mais c'était sans compter que pour descendre à Montréal de St-Jérôme, ça peut prendre entre une heure et deux heures lorsqu'il y a du trafic . . . ben cé pareil pour se rendre à Los Angeles. La première impression de la ville se fait donc à travers le vitre du camion, stationné sur l'autoroute et en avançant à 5km/hre.

Une heure et demie plus tard, nous partons marcher dans le dowtown entre les gratte-ciels. La promenade est un peu casse-cou . . . pas dans le sens dangereuse mais dans le sens où il faut se casser le cou pour pouvoir admirer toute la hauteur de ces édifices. Tellement haut, que le GPS a perdu la communication avec ses satellites pendant quelques secondes . . . ben j'vous l'dis !

 

 

 

 

 

 

Les bâtiments sont magnifiques mais en les regardant, je me demande comment tout cela va résister lorsque le "big one" va frapper. On est face au génie et à la folie de l'homme. À son génie devant tous ces gratte-ciels qui s'élancent tels des flèches et à sa folie devant ces constructions réalisées dans une zone à risques très élevés de tremblements de terre majeurs. Mais ça ne semble pas préoccuper les gens qui déambulent. On apprend probablement à vivre avec le risque . . .

Los Angeles se laisse également admirer à hauteur d'yeux.

Comme le Walt Disney Concert Hall, dont l'architecture me rappelle le musée Guggenheim à Bilbao en Espagne.

 

Le Music Center . . .

 

Le musée d'art moderne.

 

Le musée d'art contemporain ( MOCA) avec ses lignes simples qui rappellent son sigle . . .

 

. . . et sa sculpture spéciale en forme d'oiseau montée avec des pièces d'avion.

 

Le City Hall, avec sa ressemblance au pavillon central de l'Université de Montréal . . . pour ne pas dire le pén . . . de l' U de M.

 

Le "The Westin Bonaventure Hotel and Suites"

 

On y pratique même le jardinage urbain . . . près des grands édifices.

Bon . . . c'est le temps qu'on s'arrête pour une petite pause.

 

Et maintenant mon amour, on va où ? 

 

Dans la partie historique ? Pas de problème . . .

 

 

 

Dans la portion historique il y un quadrilatère, le "jewellery district" où l'on retrouve plusieurs magasins de bijoux et de robes de mariées . . . ou de graduation.

 

Après avoir laissé nos pas et nos regards nous guider pendant près de trois heures dans cette forêt de gratte-ciels, nous reprenons le camion pour aller "zyeuter" le "Hollywood Boulevard" . . . et pourquoi pas y faire une petite promenade. Mais avant, il faut trouver un endroit pour voir et photographier les fameuses lettres "HOLLYWOOD" dans la montagne.

 

 

Et pour finir, nous avons marché sur les fameuses étoiles des artistes d'Hollywood.